Accueil‎ > ‎Prestations de conseils‎ > ‎

TIC et développement Durable


Organiser des réunions à distance permet d'éviter des déplacements inutiles sources de pollution. 


Quelques références sur les TIC et le développement durable


"Apports directs pour l’environnement . La vidéoconférence, le télétravail peuvent permettre de diminuer directement les impacts environnementaux de l’activité humaine. "

http://www.acidd.com/UPLOAD/article/pages/64_article.php


Références



Guide de la consommation responsable en région Centre.

p. 116, Accompagnement des organisations dans la maîtrise des outils Internet et l'organisation de réunions à distance.










Aménagement numérique et développement durable des territoires - Conférence nationale


Retrouver le compte-rendu de la conférence sur le site de l'Association Communication et Information pour le Développement Durable (ACIDD)

http://acidd.com/UPLOAD/rubrique/pages/118/118_rubrique.php

Voir aussi l'intervention de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique



Ecologie,

DEVELOPPEMENT DURABLE 2.0 - L’internet Peut-il Sauver La Planete ?

L’essor généralisé des réseaux permettra-t-il d’éduquer au développement durable ? « Nul besoin d’avoir été millénariste à la fin du siècle passé pour nourrir à propos du XXI

e siècle, et de la planète, les préoccupations les plus vives, accompagnées de la certitude qu’un profond changement est nécessaire. (...) Le changement climatique et la pénurie de sources d’énergie fossiles, la crise alimentaire, à quoi l’on peut ajout er la crise financière et la perte de confiance dans les institutions démocratiques, témoignent de l’incertitude et de la complexité dans lesquelles il faut agir. (...)

C’est le mérite de Gilles Berhault d’avoir été une ‘‘tête chercheuse’’ parmi les éclaireurs qui ont décidé d’explorer tous les aspects du développement durable. Et c’est par

ce que pour lui le développement durable est non

seulement une méthode de gouvernance mais aussi une nouvelle façon de donner un dessein à notre société qu’il fait le lien entre les deux fractures, environnementale et numérique. (...) Cet ouvrage rend familier et évident l’exigence d’engagement par un message lucide et confiant dans notre capacité à choisir de transformer notre manière de faire société.

Une transformation qui ne peut être l’apanage des seuls politiques : elle sera faite d’interaction, de collaboration créative entre tous et avec tous - c’est le pari de l’internet. » Catherine Trautmann, auteur de la préface.

- Auteur : Gilles Berhault
- Éditeur : L’Aube

Sources :  http://www.econo-ecolo.org/spip.php?article1882





 
Comments